CAPA

Témoigner, décrypter, faire rêver, inventer… Les femmes et les hommes de CAPA, journalistes ou reporters d’images, racontent le monde depuis plus de 30 ans.

En 1989, Hervé Chabalier créait l’agence CAPA et disait son envie de raconter « tous les mondes » : « Documentaire, reportage, fiction. CAPA filme la vie des stars ou la marche des entreprises comme on filme l’actualité la plus brûlante. »

30 ans plus tard, CAPA est la première agence de reportages et de documentaires en France. C’est aussi une signature dans la fiction et une référence dans le corporate.

Aujourd’hui rattachée à Newen France, l’agence CAPA perpétue cette envie de donner à voir, en images, ce que la planète a de terrible parfois, mais aussi de plus beau.

Notre obsession ? Ne jamais céder à la tentation de la facilité, toujours trouver de nouvelles formes de récit, d’investigation, des nouveaux talents, repousser les lignes, mettre la modernité au service du sens pour que l’intéressant ne soit pas condamné à être ennuyeux. C’est la seule manière, croyons-nous, de gagner le combat de l’intelligence contre les médiocrités.

Des plateaux du Morvan aux montagnes d’Afghanistan, du tapis rouge des marches de Cannes au béton gris de la centrale de Fukushima, des coulisses du casino de Paris aux ruines de la Syrie, peu importe le terrain, ce sont les femmes et les hommes qui nous intéressent, peu importe la distance, nous sommes toujours au plus près.

À l’heure où tous les smartphones témoignent, où la moindre image se propage instantanément d’un bout du monde à l’autre, il manque souvent à ce flux d’information un regard. Dans les documentaires, les reportages et les émissions que nous produisons, nous apportons le nôtre.

Si vous regardez la télévision ou les plateformes, il est impossible que vous ne l’ayez pas croisé, et plus impossible encore, nous l’espérons, que vous ne l’ayez pas remarqué.